mercredi 10 mars 2010

"D'où vient l'eau de la Terre ? " 2ème article d'Adrien et de Safwan


D'où vient l'eau de la Terre ? Voilà une question que de nombreux savants tentent de trouver des réponses.
J’ai choisi ce document car l’eau constitue le principal facteur de l’apparition de la vie sur une planète. En effet jusqu’à ce jour les scientifiques ont répertorié de nombreuses exoplanétes, qui abritent des températures proches de celles terrestres. Mais tous les scientifiques s’accordent à dire que toutes ces planètes ne peuvent abriter la vie car il leur manque le composant majeur : l’eau. Ainsi la question de la provenance de l’eau est une question que tout le monde se pose à ce jour, avec le réchauffement climatique les scientifiques tentent de savoir comment l’eau est apparue sur Terre pour essayer de retrouver le même phénomène sur une autre planète.
Ce n’est pas par hasard que les scientifiques ont baptisé notre planète : la planète bleue. Tout d’abord faisons le bilan complet de l'eau présente sur Terre, l'eau contenue dans les océans ainsi que dans l'atmosphère ne représente que 50% de la quantité d'eau terrestre : Rappelons que les océans contiennent 1.38 milliards de km3 d'eau tandis que l'atmosphère en contient à peine 115 fois moins avec 12000 milliards de tonnes d'eau. L'eau qui ruisselle en surface, dans les cavernes et surtout emprisonnée dans les roches jusqu'à plusieurs kilomètres de profondeur représente à son tour 50% de l'eau terrestre.
D'où vient toute cette eau ? La question semble anodine mais elle cache en réalité une véritable énigme et aucun scientifique ne peut réellement affirmer sa provenance, en effet plusieurs hypothèses ont été émises.

De nombreux scientifiques s’accordent à dire que, lors de la formation du système solaire, les planétésimaux (petits corps constitués par agglutination de poussières, au cours du processus de formation des planètes) qui ont formé la Terre renfermaient énormément de gaz dont de l'hydrogène et des éléments légèrement plus lourds.
A l'échelle planétaire ce réservoir de gaz était astronomique. Sous la chaleur du noyau le gaz emprisonné dans les roches s'est lentement échappé dans l'atmosphère primitive de la Terre puis se serait condensé sous forme de pluie sous l'effet du froid persistant en altitude. Cette période de pluies incessantes aurait duré des centaines de milliers voire quelques millions d'années, le temps nécessaire pour remplir les cavités océaniques sous plusieurs kilomètres d'eau (jusqu'à 10 km localement).
Alors que d’autre considère qu'à l'origine la Terre ne contenait pas beaucoup d'eau. Elle aurait été percutée par des comètes ou des planétoïdes contenant énormément de glace et de gaz légers. Lors de l'impact, ces glaces et ces gaz se seraient évaporés dans l'air puis décondensés pour former les océans. Le taux d'impact a donc dû être très élevé durant les premières centaines de millions d'années d'existence de la Terre pour remplir les bassins océaniques sous plusieurs kilomètres d'eau.


Il est difficile d'évaluer la pertinence de l'un ou l'autre modèle. Toutefois, a priori la théorie cométaire est plus séduisante, car elle expliquerait pourquoi la Terre est différente de Vénus par exemple ainsi que des autres planètes telluriques. Car l'argument considérant que sa distance au Soleil lui permet d'avoir de l'eau à l'état liquide n'est pas suffisant. Mars également bénéfice en été de température positive et Vénus comme Mercure ont très bien pu conserver de l'eau dans leur sous-sol. Or aujourd'hui aucune de ces planètes ne contient d'eau libre.
Par ailleurs, les recherches géologiques et astronomiques nous apportent les preuves que le bombardement cométaire sous forme d'averses a commencées longtemps après que la Terre se soit formée et refroidie. On en trouve les preuves dans la surface fortement cratérisée de la Lune, des autres planètes et des astéroïdes. Nous savons qu'après les premiers 100 millions d'années d'existence du système solaire, la Terre ainsi que les autres planètes connurent une ou deux périodes d'intense bombardement météoritique. C'est durant cette période cataclysmique que les comètes ont pu apporter leur eau glacée sur Terre qui se transforma finalement en océans, mais l'essentiel de l'eau a probablement été apportée par le dégazage des roches terrestres.
Après ces nombreuses théories sur l’origine de l’eau, on pourrait se demander si le fait que la Terre renferme de l’eau sous toutes ses formes ne soit pas dû au hasard, et si l’évolution de la vie ne soit qu’une succession d’événements hasardeux. Ainsi peut être la Terre est la seule planète de l’univers à avoir bénéficié de l’eau à sa surface : la Terre serait-elle unique ? Sommes-nous la seule forme de vie ? A ce jour nul ne connaît la réponse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire